Hausse des traitements fongicides en viticulture entre 2010 et 2016 : une évaluation de l’impact des différentes pratiques culturales

Maxime Simonovici , SSP - Bureau des statistiques végétales et animales

En viticulture, l’indicateur de fréquence de traitement (IFT), qui mesure la quantité de doses de produits phytopharmaceutiques appliqués à une culture pendant une campagne, augmente de 21 % entre 2010 et 2016 au niveau national. Le dosage moyen des traitements contre le mildiou et l’oïdium, principales maladies de la vigne, baisse cependant. La hausse de l’IFT s’explique ainsi par l’augmentation du nombre de traitements.

Paru le : 15/01/2021

Publications nationales

Les Dossiers

N° 2021-1

Thèmes (3)
Plier/Déplier la boite
Viticulture
Protection des cultures
Fertilisation
Années de référence (2)
Plier/Déplier la boite
2016
2010
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière