Porcins. En mai 2020, repli des cours du porc

Abattages en mars 2020, production-consommation-commerce extérieur en avril 2020

Christelle Ugliera , SSP

En mai 2020, les cours du porc français perdent 12 centimes d’euros par kilo sur un mois, tandis que le prix de l’aliment progresse. Malgré la réouverture progressive de la restauration hors domicile, le marché manque de fluidité. Les jours fériés et le ralentissement d’activité de plusieurs abattoirs européens provoquent des reports d’abattages. Depuis mars, les abattages de porcs sont en repli par rapport à la moyenne sur cinq ans (- 2,2 % en mai) et s’écartent fortement des niveaux de 2019. En avril, les importations en provenance d’Espagne continuent de chuter dans un contexte de recul de la consommation française pendant la période de confinement. En parallèle, les exportations vers la Chine restent dynamiques, palliant le ralentissement des ventes vers les Philippines.

Paru le : 26/06/2020

Conjoncture – Infos Rapides Animaux de boucherie

N° 2020-86


Thèmes (1)
Plier/Déplier la boite
Porcins : cheptels et viande
Années de référence (1)
Plier/Déplier la boite
2020
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière