Bovins. En janvier 2021, hausse des abattages de bovins mâles, après une hausse de 7,2 % des exportations de viande bovine en décembre

Abattages en janvier 2021, production-production-commerce extérieur en décembre 2020

Marie-Anne Lapuyade , SSP

En janvier 2021, les abattages de vaches et de veaux de boucherie reculent en têtes et en poids sur un an alors que ceux des bovins mâles augmentent. Les cours des vaches de qualité supérieure (catégorie « R ») se maintiennent à un niveau élevé, alors que ceux des bovins mâles et des veaux de boucherie sont en retrait par rapport à 2020. En décembre 2020, la production de bovins finis se replie de 1,4 % par rapport au niveau de 2019. La demande à l’export en bovins maigres augmente sans toutefois peser sur les cours qui restent à des niveaux bas. En décembre 2020, conséquence de la mise en place du deuxième confinement, les importations de viande chutent de 16,2 % sur un an. Dans le même temps, la demande de viande à l’export augmente et dépasse de 7,2 % le niveau de 2019. La consommation indigène de viande bovine recule.

Paru le : 26/02/2021

Publications nationales

Conjoncture – Infos Rapides Animaux de boucherie

N° 2021-21


Thèmes (1)
Plier/Déplier la boite
Bovins : cheptels et viande
Années de référence (2)
Plier/Déplier la boite
2021
2020
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière