Ovins. En avril 2021, la fête de Pâques passée, les abattages d’agneaux sont en repli sur un an, dans un contexte de cours toujours élevés

Abattages en avril 2021, production-consommation-commerce extérieur en mars 2021

Marie-Anne Lapuyade , SSP

En avril 2021, la fête de Pâques passée, les abattages d’agneaux reculent en têtes et en poids, sur un an. Le positionnement de Pâques, en avance par rapport à 2020, explique ces évolutions. Les cours des agneaux se maintiennent à des niveaux particulièrement élevés et n’entament pas leur baisse traditionnelle qui suit Pâques. En mars 2021, pour répondre à la demande pascale, les importations d’ovins vivants augmentent significativement. Les importations de viande ovine dépassent en volume de 50,6 % le niveau de 2020. Les achats en provenance du Royaume-Uni sont multipliés par 2,4. En nette hausse depuis janvier, les exportations de viande ovine augmentent pour le troisième mois consécutif.

Paru le : 28/05/2021

Publications nationales

Conjoncture – Infos Rapides Animaux de boucherie

N° 2021-65


Thèmes (1)
Plier/Déplier la boite
Ovins–Caprins : cheptels et viande
Années de référence (1)
Plier/Déplier la boite
2021
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
Région