Bovins. En mai 2021, les cours des bovins finis en hausse sur un an

Abattages en mai 2021, production-consommation-commerce extérieur en avril 2021

Marie-Anne Lapuyade , SSP

En mai 2021, les abattages de bovins toutes catégories confondues sont en hausse en têtes et en poids, sur un an, à l’exception de ceux de vaches laitières et de veaux de boucherie. Les cours des bovins finis de plus de 8 mois et des veaux de boucherie se maintiennent au-dessus des niveaux d’avril 2020. En avril 2021, la production de bovins finis est en hausse de 1,0 % par rapport au niveau bas de 2020. Les exportations de bovins maigres sont en hausse, à l’exception des ventes vers l’Italie. Les cours des broutards se redressent. En avril 2021, les importations de viande bovine augmentent fortement par rapport au faible niveau d’avril 2020, sans retrouver toutefois le niveau d’avant la pandémie. Les exportations de viande augmentent de façon plus modérée. La consommation indigène de viande bovine s’accroît très fortement sur un an.

Paru le : 25/06/2021

Publications nationales

Conjoncture – Infos Rapides Animaux de boucherie

N° 2021-77


Thèmes (1)
Plier/Déplier la boite
Bovins : cheptels et viande
Années de référence (1)
Plier/Déplier la boite
2021
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière