Bovins. En mai 2022, des abattages en repli, et des cours toujours à la hausse

Abattages en mai 2022, production-consommation-commerce extérieur en avril 2022

Marie-Anne Lapuyade , SSP

En mai 2022, les abattages de bovins sont en repli sur un an, toutes catégories confondues (- 5,3 % en têtes). L’offre limitée en France et en Europe contribue à soutenir les cours qui continuent à progresser, atteignant des niveaux inédits. En avril, les exportations de veaux d’élevage et de broutards reculent sur un an. Les coûts des aliments pour bovins sont toujours orientés à la hausse. Sur un an, les importations de viande bovine augmentent plus rapidement que les exportations, creusant le déficit commercial. La consommation de viande augmente légèrement.

Paru le : 30/06/2022

Publications nationales

Conjoncture – Infos Rapides Animaux de boucherie

N° 2022-77


Thèmes (1)
Plier/Déplier la boite
Bovins : cheptels et viande
Années de référence (1)
Plier/Déplier la boite
2022
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière