Septembre à novembre 2021 : accélération des prix à la production des produits agricoles principalement sous l’effet de la hausse des cours des céréales, des oléagineux et des vins

Annie Delort , SSP

De septembre à novembre 2021, les prix à la production des produits agricoles continuent d’accélérer. En novembre, ils sont supérieurs de 15,8 % à ceux de 2020 et de 18,8 % aux prix moyens 2016-2020. Les prix des céréales et des oléagineux contribuent pour près de 58 % à la hausse d’ensemble sur un an, tirés par le dynamisme de la demande mondiale, notamment chinoise, et des prévisions de stocks globalement en baisse. Les prix des vins accélèrent également depuis septembre, en lien avec la reprise économique et des disponibilités limitées du fait de la forte contraction des récoltes en 2021. La plupart des autres productions participent également, à des degrés divers, à la hausse globale des prix, notamment deux des animaux et du lait. Seuls les prix des porcins reculent, bridés par le ralentissement de la demande chinoise et l’abondance de l’offre sur le marché européen. En novembre, les prix des fruits ralentissent tandis que ceux des légumes diminuent, conséquence du manque de dynamisme de la demande. Ces hausses de prix à la production s’inscrivent dans un contexte où le coût des intrants accélère également à l’automne, notamment sous l’effet de l’envolée des prix des engrais.

Paru le : 13/01/2022

Publications nationales

Conjoncture – Lettre

N° 2022-1

Thèmes (3)
Plier/Déplier la boite
Toutes cultures, productions végétales
Tous animaux, productions animales
Prix, coûts de production
Années de référence (1)
Plier/Déplier la boite
2021
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière