Utilisation du territoire (Teruti)

Utilisation du territoire (Teruti)

Année de référence : 2019

Dernière mise à jour : 17/08/2022


Service producteur

SSP, Bureau des statistiques structurelles environnementales et forestières

Objectifs

Connaissance de l'occupation et de l'utilisation du sol en France. Suivi des changements en matière d'occupation et d'usage des sols.

Principaux sujets traités

- répartition des différentes catégories d'occupation du sol (agricole, urbain, naturel)
- utilisation socio-économique du sol
- changement de l'occupation et de l'usage des sols
- consommation des terres agricoles
- artificialisation du territoire

Période de référence

Un échantillon de points est observé sur le terrain sur un cycle de 3 ans (N - N+1 - N+2) permettant de mesurer l’occupation du sol avec une précision élevée au niveau national et satisfaisante jusqu'à l'échelon départemental. Les résultats en moyenne triennale centrée correspondent à l’année civile centrale N+1.

Unité statistique enquêtée

Point (portion de territoire)
Points situés sur l’ensemble du territoire français, y compris en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion et à Mayotte

Nombre d'unités enquêtées

8,6 millions de points imputés par les bases de données géographiques
Échantillon annuel de 73 000 points observés sur le terrain
Échantillon annuel de 18 000 points photo-interprétés

Taille de la population de référence

54 919 252 hectares pour la France métropolitaine,
163 350 hectares pour la Guadeloupe,
108 743 hectares pour la Martinique,
8 365 696 hectares pour la Guyane,
250 279 hectares pour La Réunion,
36 626 hectares pour Mayotte.

Méthode d'échantillonnage

La base de sondage est constituée d'une grille carrée dense de points espacés de 250 mètres, compatible avec la directive Inspire. Un plan de sondage stratifié est élaboré selon la probabilité d'observer à terme un changement d'occupation du sol. Les strates où la couverture est pérenne (eaux, infrastructures, bâti, cœur de forêt) ou connue de façon régulière (parcelles agricoles) ne sont pas enquêtées sur le terrain mais imputées automatiquement. A l'inverse, l'échantillon de points à collecter sur le terrain couvre davantage les anciennes terres agricoles, le littoral ou les zones périurbaines peuplées que les campagnes isolées. Certains points difficilement accessibles sont photo-interprétés en bureau à partir des photos aériennes ou satellites disponibles.

Mode de collecte

Imputation par les bases de données de l’Institut Géographique National (BD TOPO®, BD FORET®) et par le Registre Parcellaire Graphique (RPG) du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
Visite terrain par enquêteur
Photo-interprétation par les chargés d’enquête en bureau (SRISE)

Champ géographique

France entière

Périodicité

Annuelle

 

→ Publications issues de cette source dans la rubrique Chiffres et Analyses

→ Pour plus de  détail sur les enquêtes de la Statistique agricole, voir le site du Conseil national de l'information statistique (CNIS)