Chiffres et analyses

[EN]Afficher/Masquer le menu vertical
220 résultat(s)
Nombre d'éléments présentés :

2022 : une seconde année consécutive de hausse des résultats économiques pour les exploitations agricoles

En 2022, dans un contexte de forte inflation liée au conflit en Ukraine et de hausse de charges, et malgré une année particulièrement chaude et sèche qui a pesé sur certaines productions, l’excédent brut d’exploitation (EBE) des exploitations agricoles toutes orientations de production confondues atteint une moyenne de 84 080 € par équivalent temps plein non salarié, soit un...

Une aquaculture en perte de vitesse dans les DOM

En 2021, 28 entreprises pratiquent l’aquaculture dans les DOM hors Guyane. Elles produisent près de 110 tonnes de poissons, crustacés, algues et spirulines. Le nombre d’entreprises a été divisé par deux par rapport à 2008. La chute de la production sur la même période est encore plus marquée : - 70 % en volume et - 53 % en valeur.

Un niveau de production record dans toutes les régions, dans un contexte de hausse des prix généralisée

En 2022, la production agricole en valeur augmente et atteint son niveau le plus élevé depuis 2010 dans toutes les régions métropolitaines. L’augmentation est particulièrement forte en Grand Est et Hauts-de-France, et plus modérée dans certaines régions, notamment en Nouvelle-Aquitaine. Ces différences d’évolutions entre régions s’expliquent en grande partie par des hausses ...

Moins de substances actives utilisées en arboriculture entre 2012 et 2018

La pression phytosanitaire en agriculture peut être évaluée à partir de la quantité de substances actives appliquée lors d’une campagne donnée. En arboriculture, la quantité moyenne de substances actives appliquée par hectare baisse de 15 % entre 2012 et 2018. Au sein de ces substances actives, la quantité de celles issues de produits de biocontrôle augmente de 15 % sur la...

Un bovin sur deux abattu à moins d’une heure trente de son exploitation

En 2022, 4 209 420 bovins élevés dans des exploitations françaises ont été abattus en France métropolitaine. Pour rejoindre leur lieu d’abattage, la moitié d’entre eux ont parcouru un trajet de moins d’une heure trente. Les temps de trajets les plus faibles sont observés en Bretagne, et les plus élevés dans le Nord-Est. Les veaux laitiers parcourent des trajets plus longs,...

MPAA. Un peu plus de céréales dans la production d’aliments pour animaux en 2020

En 2020, 21 millions de tonnes d’aliments composés pour animaux de ferme ont été produits par l’industrie, soit une baisse de 2,5 % par rapport à 2015. Parmi les matières premières utilisées, la moitié sont des céréales dont le volume et la part augmentent légèrement, en particulier pour l’orge. Parmi les tourteaux, l’utilisation de tourteaux de soja recule fortement (- 17 %...

Des rendements en grandes cultures inférieurs en agriculture biologique à ceux en conventionnel

En 2022, les rendements des grandes cultures issus de l’agriculture biologique sont inférieurs à ceux obtenus en agriculture conventionnelle. L’écart atteint 57 % pour le blé tendre contre 28 % pour le tournesol. Bien que les rendements évoluent d’une année à l’autre, les écarts entre bio et conventionnel sont stables dans le temps. Ils sont plus ou moins marqués selon la...

Recul de la production de sciages ; production de sciages en 2020

En 2020, la production de sciages, merrains et bois sous rails s’établit à 7,8 millions de m³, soit 2,2 % de moins qu’en 2019. Ce repli s'explique par le ralentissement de l’activité consécutif à la Covid-19. Il touche exclusivement les feuillus. Les volumes de produits connexes destinés à la trituration diminuent fortement.

Repli de 4 % dans un contexte d'épidémie de Covid-19 ; récolte de bois en 2020

En 2020, la récolte de bois commercialisé baisse de 4,0 % sur un an et s’établit à 36,6 millions de m³, dans un contexte de périodes non travaillées à cause de l'épidémie de Covid-19. A contrario, les coupes sanitaires liées aux attaques de scolytes entraînent une hausse de la récolte d'épicéas (+ 35,1 %).

Près d'une exploitation sur quatre vend en circuit court - RA 2020

En 2020, la vente en circuit court concerne presque un quart des exploitations de France métropolitaine et plus de la moitié des exploitations conduites en bio. Les apiculteurs, les horticulteurs et les maraîchers commercialisent plus souvent via ce mode. La vente directe à la ferme est le circuit court le plus répandu.