L’agriculture dans les aires urbaines d’Occitanie à l’horizon 2035 : une prospective participative

Dans les aires urbaines, l’agriculture bénéficie de la proximité de bassins de consommation mais elle subit en contrepartie une forte pression foncière et connaît des conflits d’usage, qui débouchent souvent sur une artificialisation des sols. Pour sensibiliser les acteurs locaux à ces enjeux, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a commandé une étude prospective sur les activités agricoles dans les aires urbaines moyennes2. La méthode des scénarios a été appliquée aux trois cas choisis : Albi, Rodez, et l’ensemble Montauban-Castelsarrasin-Moissac. La prospective participative, en s’appuyant sur des groupes composés d’acteurs locaux, a permis des avancées en termes de mise en relations, de connaissances mutuelles et de mobilisation en vue du passage à l’action. Elle constitue un levier intéressant à un moment où les services de l’État réfléchissent sur les modalités de co-construction de projets alimentaires territoriaux.

Julie Seegers, Blézat Consulting

Clara Voirol, Blézat Consulting

Paru le : 04/10/2019

Publications nationales

N° 45 - Article 3

Télécharger la publication

Thèmes (3)
Plier/Déplier la boite
Prospective
Territoire, paysages
Analyse sociologique
Années de référence (1)
Plier/Déplier la boite
2019
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
France entière