Des évolutions régionales contrastées selon la part de l’élevage et de la viticulture dans la production totale

Comptes régionaux de l'agriculture 2019

En 2019, la production agricole en valeur diminue dans 7 régions métropolitaines sur 13. L’impact de la mauvaise année viticole est particulièrement fort sur les résultats en Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val de Loire. À l’inverse, la hausse de la production animale explique les bons résultats en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie. La production en volume des céréales, des pommes de terre et des fruits augmente mais est fortement atténuée par une baisse des prix avec toutefois des effets différenciés suivant les régions. Dans presque toutes les régions, les exploitants agricoles ont recours à moins de consommations intermédiaires, mais des prix en hausse expliquent une facture en légère augmentation. À l’instar de la production, la valeur ajoutée en valeur progresse dans les régions d’élevage et diminue dans les régions viticoles hormis en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie.

Paru le : 03/07/2020

Publications nationales

Primeur

N° 2020-6


Thèmes (3)
Plier/Déplier la boite
Comptes de l'agriculture
Toutes cultures, productions végétales
Tous animaux, productions animales
Niveau géographique (1)
Plier/Déplier la boite
Région